CHERCHEZ

Document

Affaire de l’Etat contre Nalwendo Lasco Likezo, l’accusé: Tribunal de Grande Instance de la Namibie, 2013

Pays
Date octobre 4, 20163:32
Sujet ,
Cour
Résumé

Le prévenu a avoué avoir eu des relations sexuelles avec le consentement de la plaignante. Il a cependant invoqué qu’il ne savait pas si la plaignante avait 12 ans et qu’en outre il ignorait le prescrit  de la loi en la matière. Quant à la  plaignante, elle déclare que le prévenu l’a  surprise de derrière, a enfermé  sa bouche et l’a prise dans un champ avoisinant où il l’a violée.

Le tribunal  a constaté qu’il y avait des incohérences tant dans la preuve de la plaignante que dans celle du prévenu, et il n’a pas pu  se fier à la seule preuve de la plaignante. Le tribunal trouve que le prévenu savait  que c’est une infraction pour un adulte d’avoir des relations sexuelles avec un enfant et que la plaignante n’était pas encore majeure. Le tribunal n’a pas été cependant  convaincu que  le Ministère Public avait réussi de se décharger de Sa responsabilité qui est la sienne  de prouver au-delà de tout doute raisonnable que le prévenu était  conscient des éléments constitutifs de l’infraction, y compris la connaissance de l’ âge de la plaignante et qu’elle était légalement incapable de donner le consentement valable. Le prévenu est blanchi des deux chefs d’accusation portés contre lui.

La République de la Namibie: Tribunal de Grande Instance de la Namibie, Division Locale du Nord, Oshakati: Affaire No.: CC 12/2012: entre l’État et Nalwendo Lasco Likezo, citation neutre: l’État c. Likezo (CC 12/2012) [2013] NAHCNLD 34 (le 12 juin 2013).

namibie-tribunal_de_grande_instance-oshakati-nalwendo_lasco_likezo-2013-fr